09/02/2005

CARL Transport a été choisi par SIEMENS pour équiper le Métro de Turin

Pour les JO d’hiver de 2006, Turin inaugurera son nouveau métro. Face à ce chantier d’envergure, les équipes techniques de la Ville de Turin ont choisi de gérer la maintenance à l’aide de CARL Master Transport, privilégiant ainsi l’étendue de ses options fonctionnelles, sa convivialité, sa modularité et la qualité de son interface graphique. Pour gérer la fiabilité et la sécurité des installations et des équipements du VAL (Véhicule Automatique Léger), la GMAO sera exploitée en multi arborescences ( géographique ; fonctionnelle ; technique et comptable) ; elle gèrera les contrats fournisseurs, les activités de maintenance, la planification des travaux…

Contexte d’exploitation en maintenance : CARL Master gérera les lots techniques composés de plusieurs équipements sensibles (matériel roulant ; systèmes de pilotage et d’alimentation incluant l’ensemble des automatismes fixes et embarqués ; organes de guidage des rames et systèmes électromagnétiques ; Poste de Contrôle Centralisé ; garage et ateliers ; équipements généraux…).

Le Métro de Turin, c’est :

  • Une ligne de 28 km,
  • 15 stations desservies par le VAL (Véhicule Automatisé Léger). Formées de 4 voitures mesurant 52m de long, chacune des 23 rames du VAL pourra transporter 440 passagers,
  • Une construction homogène des stations sur 3 niveaux : le hall ; la mezzanine pour la distribution du public et l’accès aux trains doté de portes automatiques de quai,
  • Un niveau de sécurité et d’équipements ultra sophistiqué : Le métro de Turin a été conçu dans un souci de sécurité maximale : absence d’espaces fermés ; système de vidéo surveillance et de détection de fumée relié aux rames et stations ; présence d’un système d’interphone relié au point de commande et de contrôle (PCC).

Cette référence renforce encore la présence de CARL Software dans le domaine des transports publics, après avoir équipé les transports de Clermont-Ferrand, Montpellier ou encore Grenoble.

Pour en savoir plus, vous pouvez accéder ici aux articles de presse parus sur ce sujet.