Logiciel de GMAO/CMMS et Asset Management | CARL Software
Nos Actualités
Carl software
18/03/2020

Recherche & Innovation pour la maintenance

"Vers une solution de maintenance assistée par l’Internet des Objets, intégrant l’intelligence artificielle et l’Edge Computing"

CARL Software, expert en gestion technique de patrimoine et des équipements (GMAO/EAM) et Adeunis, spécialiste des solutions IOT par radio, annoncent un partenariat pour développer une solution commune de gestion de maintenance connectée. Cette solution, qui sera commercialisée sur le 2ème semestre 2020, s’appuie sur une approche articulant Intelligence Artificielle et Edge computing*.

LE PROJET :

La maintenance de demain va permettre d’atteindre de nouveaux paliers d’efficience. Il faut pour cela ajouter la dimension de la donnée à l’espace traditionnel de la GMAO. Cependant, la génération, la transmission, le traitement de données de capteurs IoT dans les process de maintenance nécessitent une approche parfaitement intégrée et optimisée à chaque étape pour éviter d’y perdre toute efficacité et rationnel économique. Le partenariat entre Adeunis et CARL Software permet précisément d’optimiser toute la chaine de valeur depuis la génération de la donnée jusqu’à sa prise en compte opérationnelle dans le pilotage de la maintenance équipement :

« Nous souhaitons développer une solution IoT globale, universelle, intelligente et bas coût (adaptée économiquement à l’échelle d’un bâtiment) intégrant de l’Intelligence Artificielle et du Edge Computing, basée sur un traitement de l’information à répartir entre les traitements Cloud et les traitements embarqués dans le capteur physique » indiquent Jean-Luc Baudouin, Directeur Général Délégué d’Adeunis et Youssef Miloudi, Responsable projet scientifique et technologie de CARL Software.

« Notre crédo : simplifier la vie de nos clients et proposer de nouveaux usages à la pointe de l’innovation avec ce service de maintenance prévisionnelle simple à gérer et à déployer, qui s’affranchit des obstacles techniques à forte incidence économique grâce au Edge Computing » explique Youssef Miloudi.

« Via l’intégration des algorithmes et éléments de décisions de maintenance dans les capteurs Adeunis et l’utilisation du Edge Computing, nous permettrons à nos clients d’économiser du temps de calcul, de l’espace de stockage, des risques liées à la sécurité et et in fine de leur faciliter l’exploitation, d’accroître la réactivité, et de réduire le cout de mise en œuvre de solutions de maintenance prévisionnelle », explique Youssef Miloudi.

LA SOLUTION :

Bien au-delà d’un simple connecteur IoT, CARL Software a développé sa propre plateforme IoT pour manipuler et traiter les données propres à enrichir les process de maintenance de son produit CARL Source. L’offre Adeunis/ CARL Software intègre plus d’intelligence dans les capteurs Adeunis et facilite l’implémentation d’algorithmes d’Intelligence Artificielle dans la plateforme IoT CARL Software pour répondre à l’objectif suivant : prévenir et anticiper la maintenance technique des équipements grâce à la génération de modèles prédictifs qui ont pour rôle de détecter des dysfonctionnements d’équipements ou des dérives dans le temps.

« Nous prévoyons deux étages à notre solution. Le premier consiste à développer un produit ‘augmenté’ embarquant la capacité de traiter plusieurs modalités physiques dans des fenêtres temporelles flexibles et pilotées par le Cloud. Nous appliquons à ces fenêtres des traitements mathématiques évolués. Le deuxième étage consiste à embarquer directement des algorithmes d’IA et de détection de dysfonctionnement dont l’apprentissage aura été fait sur le Cloud » explique Jean-Luc Baudouin.
 

Des bénéfices techniques et économiques pour la maintenance :

 
Directement intégrés à la GMAO CARL Source, les objets connectés Adeunis sont susceptibles de créer, sans intermédiaire, des ordres de maintenance à partir des analyses embarquées ! À la différence des systèmes classiques IoT ou de supervision, il n’est plus nécessaire de fixer des seuils d’alertes et des interfaces d’échanges ; la coopération « objet connecté Adeunis – CARL Source » étant à présent transparente et automatique !

Grâce aux informationstransmises, plus pertinentes et plus précises, le mainteneur peut ainsi anticiper ses besoins ou améliorer sa réactivité, mieux cibler ses actions de maintenance, diminuer les coûts de maintenance et d’intervention, mais aussi d’agir sur la performance énergétique et la durabilité des équipements.

Le projet pilote :

 
Dans un premier temps les deux entités ont choisi de s’appuyer sur le capteur Adeunis Delta P. Ce capteur, disposé dans le bâtiment CARL Software assure la surveillance du bon fonctionnement des systèmes de ventilation. L’intelligence apportée permettra, au travers notamment d’analyses de cycles, d’anticiper la maintenance des systèmes et de mieux connaître les pannes détectées. Ce premier projet sert de base pour la création d’une plateforme d’algorithmes embarqués commune à tous les capteurs Adeunis.

« Ce projet constitue la première brique d’un programme structurant pour Adeunis. Les évolutions technologiques du silicium et le développement rapide de l’Intelligence Artificielle rendent possible des traitements inenvisageables il y a encore quelques années. Cette opportunité, couplée à la possibilité de collaboration avec le Cloud offre des perspectives exceptionnelles pour l’IoT et l’usage qu’en font nos clients. Nous sommes en route pour bâtir un socle technique solide et de nouvelles compétences permettant de nous positionner en leader de cette révolution », s’enthousiasme Jean-Luc Baudouin.

Les étapes du projet :

1- Aujourd’hui : phase d’incubation technique et développement de la solution
2- Q1/Janvier-Mars 2020 : tests réels sur pilote
3- S2 2020/Juillet-Décembre : mise à disposition d’une offre commune Adeunis / CARL Software

 
*L’edge computing, l’informatique en périphérie ou l’informatique en périphérie de réseau, est une méthode d’optimisation employée dans le cloud computing qui consiste à traiter les données à la périphérie du réseau, près de la source des données.
 

Plus d’informations sur le communiqué de presse