11/02/2022

GMAO maintenance agroalimentaire - Témoignage Malteurop

Maintenance agroalimentaire - Témoignage GMAO
GMAO maintenance agroalimentaire – Témoignage Malteurop

GMAO agroalimentaire : l’atout de CARL Source pour la maintenance de Malteurop.

Malteurop a fait de la GMAO et de la mobilité un véritable atout stratégique pour optimiser ses interventions de maintenance. Le leader mondial de production de malt repose sur un maillage territorial très important avec plusieurs sites basés dans des pays et régions différents. De quoi nécessiter une réorganisation profonde avec, à la clé, la migration vers une GMAO agroalimentaire flexible et adaptée aux besoins de cette industrie.

 

Décryptage avec les collaborateurs Malteurop Caroline Pattyn-Froissart, responsable des flux d’information, Xavier Niquet, coordinateur maintenance préventive, et Michael Chotin, responsable technique.

Malteurop, l’un des leaders mondiaux de production de malt pour l’industrie agroalimentaire

 

Forte de ses 24 sites dans le monde entier, Malteurop fournit plus de 600 brasseurs et plus de 600 distilleries. La société produit également des ingrédients à base de malt pour l’industrie agroalimentaire. La Business Unit France Allemagne, la plus ancienne du groupe, compte 4 sites en France et 3 en Allemagne.

En 2019, la construction d’un nouveau bâtiment spécialement conçu et dimensionné pour toutes ces activités de maintenance, qu’elles soient mécaniques, hydrauliques ou encore pour les automatismes et la chaudronnerie, a permis à la fois une meilleure accessibilité à ses clients et une efficacité d’intervention de ses techniciens améliorée.

Un projet pilote pour impulser le changement et un déploiement en trois étapes

 

« La GMAO c’est un projet global », pose d’emblée Caroline Pattyn-Froissart, responsable des flux d’information chez Malteurop. « Il y a ce que l’on fait avant la mise en place de la GMAO autour de la maintenance, ce que l’on fait en GMAO, et ce que l’on compte faire après son déploiement. » Ainsi, l’équipe projet a pris le temps de se poser les bonnes questions et de mener un audit dans l’ensemble des 7 sites de la Business Unit France Allemagne pour lesquelles les différences linguistiques et culturelles représentent une contrainte à prendre en compte dès le départ du projet.

« Tout est parti d’un constat », évoque Xavier Niquet, coordinateur maintenance préventive Malteurop. « Pour nous, la maintenance est un axe critique. Nos sites sont fortement automatisés et nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir plusieurs pannes simultanément. Cela impacterait de façon trop importante notre production. Et l’enjeu de la sécurité a été primordial. Sur l’ensemble des 7 sites de la BU France Allemagne, la moitié des accidents sont issus d’interventions de maintenance. »

Ainsi, le comité de pilotage du projet de transition vers le logiciel de GMAO CARL Source a pu fixer ces objectifs :

  • Améliorer la sécurité des collaborateurs grâce à la mise en place de méthodes de maintenance.
  • Réduire la maintenance corrective et rééquilibrer le ratio entre interventions préventives et correctives.
  • Améliorer la disponibilité des machines pour produire plus sans forcément engager des investissements supplémentaires dans l’outil de production.
  • Optimiser les coûts de maintenance.
  • Améliorer la gestion et la prévision des budgets. Les machines étant les mêmes dans les différents sites, il est possible d’établir les budgets en fonction des activités et des pannes régulières pour chacune d’entre elles.

 

Le Maltage - Malteurop

Le maltage – Malteurop

 

Le Core Model et les activités de Maintenance

L’équipe a ainsi construit un core model reproductible afin de pouvoir le déployer sur l’ensemble des sites. « Cette phase de création d’un core model représente 80% du travail », précise Caroline Pattyn-Froissart. « Les 20% restant sont de l’ordre du paramétrage ». Tableaux de bord avec reporting sur la sécurité, les activités de maintenance ainsi que l’impact sur la production et les coûts complètent les outils de cette transition.

« …Aujourd’hui, les interventions sortent automatiquement sur le logiciel de GMAO CARL Source et nous pouvons les attribuer aux techniciens en fonction de leur disponibilité. »

Responsable technique Malteurop

CARL Source, une solution GMAO agroalimentaire qui s’adapte aux spécificités de la maintenance de Malteurop

 

Avant de choisir le logiciel de gestion et maintenance des équipements le plus adapté aux besoins de Malteurop, l’équipe projet a également réalisé un audit auprès de plusieurs de ses fournisseurs. C’est l’option mobile CARL Touch qui a convaincu l’équipe grâce à la possibilité de travailler en asynchrone, c’est-à-dire hors connexion. « Nous travaillons dans des silos, avec des murs très épais, autant vous dire que le wifi n’est pas toujours disponible. Et nos techniciens ont adoré disposer quand même de leurs smartphones pour intégrer les données des interventions », explique la responsable des flux d’information. En outre, la solution est multilingue ce qui est essentiel pour une société telle que Malteurop avec des BU à l’international (Chine, États-Unis…). L’accompagnement par les équipes CARL Berger-Levrault a été assuré aussi en plusieurs langues ce qui a facilité le travail en interne.

« Sur nos sites, tous ceux qui ont accès à un ordinateur, c’est-à-dire les administratifs, les collègues de la finance ou de la production, utilisent CARL Source, alors que nos techniciens sont équipés de smartphone avec la solution mobile CARL Touch », précise Michael Chotin, responsable technique Malteurop. Parmi les nombreux points forts identifiés, il met l’accent sur les plans préventifs. « Nous avons repris nos anciens tableaux Excel et nous les avons injectés dans ce nouvel outil. Aujourd’hui, les interventions sortent automatiquement sur le logiciel et nous pouvons les attribuer aux techniciens en fonction de leur disponibilité aussi », conclu le responsable technique.
Afin de former l’ensemble des collaborateurs à l’utilisation des applications CARL, Malteurop a organisé des formations et un séminaire en français et en allemand. Cela a également permis de mieux comprendre les spécificités des équipes et de mettre en place un suivi efficace pour accompagner le changement.

Des perspectives d’implémentation

 

« Nous sommes désormais dans l’étape trois », analyse Xavier Niquet. « Nous pouvons exploiter les données pour booster notre amélioration continue. » « Et il y a encore plein d’idées à exploiter », ajoute Caroline Pattyn-Froissart, « notamment sur la sécurité. Les techniciens nous en demandent encore plus tout comme des modules sur les stocks par exemple ». Mission à suivre.

LES AVANTAGES DE LA GMAO AGROALIMENTAIRE AVEC CARL SOURCE ET CARL TOUCH

Possibilité de travailler en asynchrone Automatisation des plans préventifs Multilingue